L'identification biométrique des citoyens européens, une bonne idée ?

L'identification biométrique des citoyens européens, une bonne idée ?

La biométrie est un sujet qui suscite l'attention du monde entier depuis un certain temps. On se pose alors la question : l'identification biométrique des citoyens européens, une bonne idée ? Qu'est-ce qu'une identification biométrique ? C'est un document qui permet l'identification de chaque individu grâce à des données biologiques ou comportementales qui lui sont propres tel que :

  • Les empreintes digitales
  • La voix
  • L'iris
  • La rétine
  • La forme du visage
  • La forme de la main
  • Le système veineux
  • La démarche
  • La gestuelle

Ce document peut être une carte d'identité, un passeport, un permis de conduire, une carte de militaire, une carte de fonctionnaire, une carte de résidence, une carte de séjour. Avant que l'État ou les entités légales le délivrent aux citoyens, ce sont des sociétés spécifiques comme Semlex qui produit et fournit tous ces différents types de cartes biométriques. Pour en savoir plus, il suffit de se rendre sur leur site internet ou sur celui d'Albert Karaziwan, le dirigeant de l'entreprise.

Quels sont les avantages de cette identification biométrique ?

L'identification numérique apporte de façon globale deux grands bénéfices :

  • La sécurité de l'identité des citoyens : l'identification est unique pour chaque Européen, ce qui réduit considérablement le risque d'usurpation d'identité, d'usage frauduleux, de falsification, de contrefaçon et même d'obtention illégale.
  • L'efficacité de l'administration : puisque nous sommes à l'ère du numérique, l'Europe étant l'un des pays les plus avancés dans ce domaine, avoir recours à l'identification biométrique des citoyens européens est un grand pas en avant vers l'automatisation du système, le gain de temps sur la paperasse et l'authenticité des informations. Elle est aussi indispensable pour la lutte contre l'immigration clandestine, le terrorisme et la fraude électorale.

Détenir une carte biométrique permet donc à l'administration de « suivre à la trace » chaque Européen et de protéger leurs données personnelles. Elle facilite également les relations entre citoyens quant aux services quotidiens : emploi, assurances, banque, hôpital, télécommunications, aéroport, gare, hôtels, restaurant, élections.

L'identification biométrique présente-t-elle des risques ?

Malgré sa popularité, les citoyens européens se posent quand même des questions et montrent leur réticence quant à la fiabilité de la biométrie.

D'abord, parce ce que c'est un système numérique et informatique qui supporte les données biométriques. Donc il y a un fort risque de mauvaise manipulation par les techniciens, de piratage d'informations à des fins frauduleuses ou encore d'un bug informatique qui pourrait paralyser tout le système.

Et ensuite, il en est de même concernant la qualité et la performance des machines de reconnaissance des cartes biométriques : que se passerait-il si l'appareil refuse l'accès d'un bureau à son propriétaire, ou au contraire, si elle donne l'accès à une personne inconnue ?

Enfin, la question sur la protection et la divulgation des données personnelles est aussi importante, car elle pourrait porter atteinte à la vie privée. La question se pose alors : qui peut voir ces données ? Qui peut les utiliser ? Et qui peut les diffuser ? Autant de questions qui nécessitent des mesures d'accompagnement d'un point de vue technique et juridique lors de la mise en place de l'identification biométrique.

Nos articles